• DÓ╬artement fran鏰is
  • Radio Chine Internationale
  • China Radio International
    Infos Chine
    Infos Internationale
      Eco & Finances
      Culture
      Sci & Edu
      Sport
      Divers

    ECONOMIE

    CULTURE

    GUIDE

    SOCIETE

    TOURISME

    SPORTS

    SCI-EDU
    (GMT+08:00) 2005-01-18 14:15:52    
    Le mouvement Duguilong

    cri

      L  haut dans la montagne, s'Ó╬anouissent les plus belles fleurs. Nous chantons pour toujours les exploits accomplis par les hÓ¤os du peuple.   

    C'est une chanson mongole tr┼▀ populaire dans la steppe d'Ordos. Elle provient du mouvement Duguilong, un mouvement r関olutionnaire qui a dur  une centaine d'annÂ~ dans la rÂíion d'Ordos.

    Hao Weimin, professeur   l'Universit  de Mongolie intÓ¤ieure:   Le mouvement Duguilong s'inscrit dans l'histoire de la Chine moderne. Il a 閠  dÂ|lench  par l'ethnie mongole de la Ligue Yih Ju, en Mongolie intÓ¤ieure, apr┼▀ la Guerre de l'Opium. Il s'est achev  avant l'av°Nement de la Chine nouvelle. Ce mouvement s'閠ait donn  pour objectif de lutter contre l'impÓ¤ialisme et le fÓđdalisme et de rÂ|lamer les droits sociaux et ethniques.   

    Au MusÂ~ de la Banni°Je Uxin a 閠  conserv  un tableau sur lequel on peut voir la signature des membres de Duguilong, gravÂ~s il y a une centaine d'annÂ~s. Dugui est un mot mongol qui signifie circulaire. Il rappelle que ceux qui ont pris part au mouvement se sont rassemblÓ═ pour discuter de leur lutte commune. Les signatures forment un cercle, une fa˘Ýn d'insister sur l'Âíalit  entre membres et de prÓ═erver l'anonymat des leaders du mouvement.

    Au milieu du 19°Le si鑓le, la Guerre d'Opium s'est dÂ|lenchÂ~. Le gouvernement de la dynastie des Qing levait des imp˝┴s exorbitants en vue de combler les indemnitÓ═ de la guerre. Il avait dÓ═ign  la Mongolie intÓ¤ieure comme l'un des principaux contributeurs en argent, en soldats et en chevaux. Quant aux dignitaires mongols, ils ne cessaient d'extorquer de l'argent aux pasteurs sans se soucier de leur survie. Ces dignitaires offraient des chevaux et de l'argent au gouvernement des Qing et empruntaient de l'argent aux banques 閠rang°Jes. Ils rejetaient ensuite la responsabilit  de leurs dettes sur les pasteurs d閖  d閙unis, de sorte que ceux-ci se retrouvaient sans toit ni famille.

    La Banni°Je Uxin est la rÂíion qui a vu na´Jre le Mouvement Duguilong. CommandÓ═ par un certain Balagir, les pasteurs mongols se sont mobilisÓ═. Des centaines de personnes se sont jointes   eux. Ils se soulev°Jent contre le syst°Le fiscal Â|rasant du Prince et des dignitaires. Ces derniers s'閠aient m╦░e saisi, par la force, de leurs terres. Sous la pression du mouvement de rÂúellion, le Prince a d  c▄{er. Sous le drapeau de Duguilong ont eu lieu successivement   Ordos les r関oltes contre les croyances 閠rang°Jes et contre le grand dÂórichage impos  par le gouvernement des Qing.

      A la suite de la R関olution de 1911, r╗Ďnis par le mouvement Duguilong, nous avons poursuivi la lutte contre le fÓđdalisme et les seigneurs de guerre. Xini Lama 閠ait le chef le plus rÓ╬ut  du mouvement Duguilong de la Ligue de Yih Ju.  

    Le nom originaire de Xini Lama est Uliji. Il est n  en 1886 dans une famille d'╣heveurs modestes de la Banni°Je Uxin. Il apprit d┼▀ son enfance le m閠ier de pasteur au service du prince. A l'Âwe de 23 ans, le prince en fit son secr閠aire. Mais peu de temps apr┼▀, pour ne pas subir les caprices des dignitaires, il prÓ═enta sa d閙ission et retourna chez lui pour devenir lama. C'est alors qu'il est devenu Xini Lama. Il fonda ensuite clandestinement une dizaine de groupes de Duguilong et mena un combat virulent contre les seigneurs de guerre, les bureaucrates et les princes qui s'emparaient de la terre des pauvres gens. Les insurgÓ═ pos°Jent une dizaine de conditions au Prince de Uxin. Sous le coup du refus de ces derniers, ils enfonc°Jent la porte du palais princier et chass°Jent le Prince . Ils 閠ablirent alors leur propre quartier g閚Ó¤al. L'abolition de tous les imp˝┴s et corvÂ~s fut proclamÂ~ et tous les pasteurs opprimÓ═ de Uxin furent libÓ¤Ó═ de leur servage.

    Encourag  par ce premier succ┼▀, le mouvement Duguilong s'閠endit aux autres banni°Jes d'Ordos. Le gouvernement Beiyang, form  par des seigneurs de guerre du nord du pays, s'inqui閠a d'une telle diffusion. Ils se r╗Ďnirent et dÂ|id°Jent de rÓ╬rimer le mouvement. Xini Lama fut arr阾  avec une dizaine de ses compagnons.

    En 1920, Xini Lama parvint   s'Â|happer de la prison. Il alla   Beijing pour rejoindre le mouvement r関olutionnaire dirig  par le Parti communiste chinois. Il rencontra Li Dachao, l'un des principaux leader du Parti de l'Ó╬oque. Il dÂ|ouvrit les revues progressistes de l'Ó╬oque, telle que La nouvelle jeunesse et les th┼▀es marxistes et l閚inistes.

    Xini Lama se rendait compte que pour consolider le pouvoir du peuple, il faillait constituer ses propres forces armÂ~s. En 1926, il regagna la Banni°Je de Uxi et fonda le 12°Le rÂíiment de l'ArmÂ~ r関olutionnaire de Mongolie intÓ¤ieure. Il en fut lui-m╦░e commandant. Le mouvement Duguilong de la Banni°Je de Uxin s'閠ait ainsi transform  d'un mouvement spontan    un mouvement r関olutionnaire et d閙ocratique. Il prenait part au mouvement national et d閙ocratique chinois. De 1927   1929, les forces armÂ~s r関olutionnaires dirigÂ~s par Xini Lama et la population locale lutt°Jent vaillamment contre les forces fÓđdales. Ils r╗Ďssirent   briser l'encerclement des seigneurs de guerre du nord au Shanxi. Leur but 閠ait de sauvegarder les r▄ylisations du peuple. Le mouvement Duguilong fonda alors un syndicat, le Pouvoir r関olutionnaire du peuple. Sa naissance marquait les premiers victoires remportÂ~s par la r関olution populaire dans la rÂíion.

    Du fait de leur Â|hec militaire, les ennemis ont eu recours aux assassinats. L'hiver 1929, des mercenaires p閚閠r°Jent dans la chambre de Xini Lama et assassin°Jent le hÓ¤os du peuple. Le mouvement Duguilong n'en avait pas fini pour autant. Il demeura un ph閚om°Ne constant en Mongolie intÓ¤ieure entre les annÂ~s 1930 et 1940.

    Hao Weimin, professeur   l'Universit  de Mongolie intÓ¤ieure:   Le mouvement Duguilong 閠ait en totale ad閝uation avec la r関olution nationale et la r関olution en Mongolie intÓ¤ieure. Il a jou  un r÷že particulier et accompli sa mission historique   la suite de la victoire nationale. GrÂue   la r関olution chinoise, les partisans du mouvement Duguilong ont 閠   eux aussi, libÓ¤Ó═ et sont entrÓ═ dans le socialisme. C'est ainsi que le mouvement Duguilong a achev  sa mission historique.   

    Aujourd'hui   Uxin, berceau du mouvement Duguilong, les instituteurs racontent   leurs ╣h鑦es les exploits de Xini Lama lors des cours d'histoire.

    Dawazamusu, instituteur:   J'exerce mon m閠ier dans le pays natal de Xini Lama. D'autre part, mon grand-p°Je avait pris part au mouvement   son Ó╬oque. Je crois qu'il est de mon devoir de faire conna´Jre aux ╣h鑦es l'histoire de Duguilong. J'esp°Je qu'ils aimeront leur patrie autant que Xini Lama. C'est en leur apprenant   阾re patriotes qu'ils b▄firont le pays. Dans le coeurs des enseignants et des ╣h鑦es, Xini Lama est un grand homme. En vue de comm閙orer la mort du hÓ¤os r関olutionnaire, nous gardons l'arbre sur lequel Xini Lama avait 閠  ligot  et tortur   Nous avons plant  autour de cet arbre des fleurs et de l'herbe. C'est ainsi que nous lui rendons hommage.   

    Le mouvement Duguilong a dur  une centaine d'annÂ~. Il n'avait pour autres buts que la libÓ¤ation sociale de l'ethnie mongole et la libÓ¤ation de la nation toute enti°Je. Ceux qui sont morts au cours de leur lutte sont toujours prÓ═ents dans notre coeur. Aujourd'hui, les anciens combattants du mouvement c╣h┼│rent sous des formes diverses le leader du mouvement Duguilong.

    Au dessus des for阾s immenses, l'aigle dÓ╬loie ses ailes et s'envole. Le mÓ¤ite des hÓ¤os du peuple embaumera   jamais notre air comme des fleurs 閠ernelles.

    (Yannine)