Commentaire : Les trois messages émis par le vice-Premier ministre chinois Liu He sur l・économie chinoise sont rassurants

2018-10-20 16:08:35
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Commentaire : Les trois messages émis par le vice-Premier ministre chinois Liu He sur l・économie chinoise sont rassurants

Commentaire : Les trois messages émis par le vice-Premier ministre chinois Liu He sur l・économie chinoise sont rassurants

Le vice-Premier ministre chinois Liu He, également membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a accordé, le 19 octobre, une interview collective aux trois médias chinois nationaux, en répondant aux questions brûlantes, telles que le marché boursier chinois, le développement des entreprises privées, la conjoncture financière et la restructuration industrielle en Chine etc. Les analyses approfondies et sincères ont émis trois messages importants :

Premier message : « La Chine est en train de devenir le marché le plus important pour les investissements. »

 Liu He a expliqué que de nombreux facteurs avaient récemment provoqué des fluctuations et des baisses évidentes sur le marché boursier chinois, dont le relèvement des taux d'intérêt par la banque centrale, la restructuration de l'économie chinoise, le fait que les anticipations du marché ont influencé les comportements des investisseurs etc. "Les frictions commerciales sino-américaines ont eu des impacts sur le marché boursier, mais à vrai dire, l'effet psychologique est plus important que l'effet réel. La Chine et les Etats-Unis sont actuellement en contact. " a analysé le vice-Premier ministre.

En tant que cheville ouvrière du dialogue économique global sino-américain, Liu He a fait savoir que "la Chine et les Etats-Unis sont actuellement en contact". Cela montre que ni la Chine, ni les Etats-Unis, aucune partie n'attend une escalade de la friction commerciale.

Le plus important, c・est qu・en citant l'évaluation et l'analyse des institutions d'investissements chinois et étrangers, le vice Premier ministre a affirmé que "la Chine devenait le marché le plus important pour les investissements" et "les corrections et les ventes sur le marché boursier représentent de bonnes opportunités d・investissement pour le développement sain et à long terme pour le marché boursier". Cette remarque rassure les petits actionnaires et investisseurs chinois. L・essentiel est de savoir saisir ces opportunités.

Liu He a souligné que le gouvernement chinois accorde une grande attention au développement sain et stable du marché boursier. Le gouvernement chinois a pris récemment une série de mesures pour stabiliser le marché, promouvoir la réforme du système fondamental du marché et des entreprises d・Etat ainsi que le développement des entreprises privées, ainsi qu・élargir l・ouverture à l・extérieur.

Deuxième message : les quatre « devoir » pour l・économie privée

Avant l・interview, le vice-Premier ministre avait déjà organisé des réunions pour aider les PME chinoises à résoudre les problèmes de financement et écouter les opinions des représentants des PME. Au cours de l・interview, il a indiqué qu'il faut "consolider et développement l'économie de propriété publique" et "encourager, soutenir et guider le développement du secteur non public" et pas d'hésitation sur ces deux points. M. Liu a reconnu qu'il existait des malentendus et des divergences dans la mise en œuvre, citant le point de vue de certains prêteurs selon lequel il était sain et sûr d'accorder des prêts à des entreprises d'Etat, mais politiquement risqué de prêter à des entreprises privées. "Ce genre d'interprétation et de pratique est complètement faux. " a déclaré M. Liu. Selon M. Liu, les pratiques consistant à ne pas soutenir les entreprises privées pour "la sécurité individuelle" sont politiquement problématiques et doivent être corrigées. Sans les entreprises privées, l'ensemble de l'économie ne peut parvenir à réaliser un développement stable. Pour les entreprises privées, il faut insister sur les quatre « devoir», à savoir : "Nous devons défendre le système économique de base", "Nous devons accorder une attention particulière aux difficultés temporaires rencontrées par les micro, petites et moyennes entreprises", "Il faut faire des efforts pour intensifier la recherche afin d'élaborer des politiques visant à stimuler la croissance des entreprises privées", "Il faut faire des efforts pour aider les entreprises privées à améliorer leurs propres capacités ".       

Ces points de vue témoignent l・importance du secteur privé qui joue un rôle important dans le système économique, contribuant pour plus de 50% aux recettes fiscales, pour 60% au PIB, représentant 70% des innovations technologiques, 80% des emplois urbains et 90% des nouveaux emplois et des nouvelles entreprises. Ils expriment l'espoir du gouvernement chinois pour les entreprises privées dans la réalisation d・un développement économique de haute qualité et dans le processus de la modernisation du système économique en Chine.
 Les discussions sur le soi-disant "Guo Jin Min Tui", expression chinoise décrivant une situation dans laquelle les entreprises d'Etat forcent le secteur privé à se retirer, sont "partiales" et "fausses", a déclaré M. Liu, en ajoutant que les entreprises d'Etat et privées sont fortement complémentaires avec une coopération et des soutiens mutuels. À l'avenir, l'économie chinoise continuera à progresser dans cette direction pour réaliser un développement de haute qualité." a indiqué M. Liu.

Commentaire : Les trois messages émis par le vice-Premier ministre chinois Liu He sur l・économie chinoise sont rassurants

Commentaire : Les trois messages émis par le vice-Premier ministre chinois Liu He sur l・économie chinoise sont rassurants

Le troisième message : d'un point de vue historique, les perspectives de l・économie chinoises " sont très prometteuses"

Parlant de la situation économique et financière et du changement de la structure industrielle, Liu He a fait des analyses selon les indices économiques, les commentaires internationaux, les performances financières etc. Il a indiqué que, dans le secteur financier, la politique monétaire demeure prudente, le désendettement structurel a été constamment stimulé, "l'expansion aveugle" des institutions au mépris des risques a été contenue et leurs décisions d'investissement sont devenues plus rationnelles. Selon lui, il faut traiter de façon rationnelle "différents risques et problèmes accumulés au cours de l・histoire". Il a souligné qu・il fallait, pour l・instant, bien traiter le rapport entre une croissance stable, l・ajustement structurel et la prévention des risques. Il faut soutenir le développement des entreprises privées, approfondir la réforme des entreprises d・Etat et augmenter et renforcer la capacité du système financier à servir l・économie réelle, afin de répondre aux besoins des personnes à revenu moyen, d・une population vieillissante, d・une nouvelle série de révolutions industrielle, scientifique et technologique et du développement vert, pour accélérer l'édification du système économique moderne.
C・était également le 19 octobre où la Chine a publié les données économiques durant les trois premiers trimestres : le PIB a réalisé une croissance de 6,7% en glissement annuel, l'économie fonctionne sans encombre, se dirige vers une bonne voie à long terme. Dans le contexte où la reconstruction de l・économie mondiale s・accélère et l・économie chinoise se transforme à un développement de haute qualité, l・interview du vice-Premier ministre chinois Liu He en répondant sincèrement aux questions brûlantes montre que le gouvernement chinois pourrait prendre éventuellement des mesures pour promouvoir le développement de haute qualité.

 Les facteurs extérieurs incertains de plus en plus nombreux, les Chinois devront mieux gérer ses propres affaires afin de faire face à ces éléments incertains avec la certitude du développement intérieur. "Les difficultés et problèmes que nous avons rencontrés sont ceux dans notre marche en avant. Si l'on retient cela au cœur, nous allons nous calmer. La Chine aura un bel avenir ! " a dit Liu He.

Partager

Articles les plus lus