Huawei va investir fortement dans le secteur des services au Royaume-Uni

quotidien du peuple 2018-02-09 10:03:56
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Une équipe brandit une bannière publicitaire Huawei en marge du Centre des conventions de Las Vegas alors que les employés se préparent pour le CES 2018 de Las Vegas, le 5 janvier 2018. (Photo/VCG)

Une équipe brandit une bannière publicitaire Huawei en marge du Centre des conventions de Las Vegas alors que les employés se préparent pour le CES 2018 de Las Vegas, le 5 janvier 2018. (Photo/VCG)

Le géant chinois des télécommunications Huawei a annoncé qu'il va dépenser 3 milliards de livres (4,2 milliards de dollars) pour la technologie et les services en Grande-Bretagne au cours des cinq prochaines années.

Dans le cadre de cette stratégie, Huawei pourrait dépenser l'argent dans toute une variété de domaines, notamment les technologies de British Telecom, la propriété intellectuelle des puces et les services financiers des entreprises au Royaume-Uni.

Ce nouvel engagement est intervenu après la rencontre entre la présidente de Huawei Sun Yafang et le Premier ministre Theresa May lors de la visite de trois jours de la dirigeante britannique en Chine.

« Nous travaillons aujourd'hui avec nos principaux clients au Royaume-Uni depuis plus de 12 ans, contribuant ainsi à la construction d'un Royaume-Uni mieux connecté », a précisé Mme Sun. « En ce qui concerne les prochaines années, nous sommes impatients de continuer à collaborer avec nos clients et partenaires afin de maintenir le Royaume-Uni à l'avant-garde de l'ère numérique ».

En 2012, Huawei avait fait la même promesse d'investir et d'injecter 1,3 milliard de livres au Royaume-Uni sur cinq ans. La société chinoise a annoncé le 5 février avoir dépassé cet objectif, en investissant 2 milliards de livres au cours de la période.

Le secrétaire britannique au Commerce international, Liam Fox, a qualifié l'annonce de Huawei de « vote de confiance significatif » en faveur de l'industrie britannique des technologies.

« Je suis ravi de saluer leur engagement accru envers le Royaume-Uni », a déclaré M. Fox. « Avec 90% de la croissance mondiale prévue en provenance de l'extérieur de l'Union européenne, mon département de l'économie internationale travaille pour faire en sorte que la Grande-Bretagne continue à bénéficier des immenses opportunités disponibles à la sortie de l'UE ».

Si la société chinoise est mondialement connue pour ses smartphones, Huawei a également joué un rôle clé dans l'installation et le maintien de la technologie du « dernier kilomètre », qui fournit une bande passante très rapide à environ 20 millions de foyers en Grande-Bretagne.

Après l'ouverture de ses premiers bureaux au Royaume-Uni en 2001, Huawei a conclu en 2005 un accord de fournisseur de jeu révolutionnaire avec British Telecom, afin de déployer le programme 21st Century Network.

Huawei emploie aujourd'hui 1 500 personnes au Royaume-Uni dans 15 bureaux, dont son siège social à Reading.

En novembre, Huawei et British Telecom ont annoncé leur intention de créer un centre de recherche de 25 millions de livres à l'Université de Cambridge, avec pour ambition de développer les technologies futures dans les infrastructures mobiles et Internet.

Partager

Articles les plus lus