Beijing 2022: projet titanesque et course contre la montre

RCI 2018-02-08 14:54:38
Comment
Share
Share this with Close
Messenger Messenger Pinterest LinkedIn WeChat

Alors que tous les yeux sont rivés sur les Jeux d・hiver de PyeongChang (République de Corée), la relève olympique se prépare déjà. Dans 4 ans, c・est sur Beijing que tous les projecteurs seront braqués.

La capitale chinoise (associée à la ville de Zhangjiakou à environ 200km) organisera les prochains Jeux olympiques d・hiver en 2022. Une consécration pour Beijing, qui avait déjà accueilli les Jeux olympiques (mais d・été cette fois) en 2008, et devient ainsi la première ville à recevoir les deux olympiades. 

De jeunes Chinois s・initient au snowboard sur le futur site olympique de Chongli, au Hebei

De jeunes Chinois s・initient au snowboard sur le futur site olympique de Chongli, au Hebei

Le fameux stade du Nid d・Oiseau, construit à cette occasion, resservira pour les cérémonies d・ouverture et de clôture, et l・ancien village olympique reprendra du service. Une partie des infrastructures existent donc déjà mais pour le reste tout est à construire... 

Avant les compétitions olympiques de 2022, de nombreuses infrastructures restent à construire

Avant les compétitions olympiques de 2022, de nombreuses infrastructures restent à construire

Dans le Hebei, la province voisine de la capitale, Zhangjiakou et ses montagnes majestueuses sont depuis plusieurs mois en plein chantier. Objectif : faire sortir de terre des installations de haut niveau pour les compétitions de ski.

Un exemple de tunnel en construction pour la future ligne du TGV olympique

Un exemple de tunnel en construction pour la future ligne du TGV olympique

Et pour faciliter le transport des athlètes comme des touristes sur le site, un système de navettes à grande vitesse reliera à terme Zhangjiakou à Beijing, le tout en 50 minutes environ (contre 3 heures actuellement).

 En maquette, le futur tunnel amené à passer sous la Grande Muraille à Badaling

En maquette, le futur tunnel amené à passer sous la Grande Muraille à Badaling

Pour la petite histoire, le tronçon actuel reliant les deux villes a plus de 100 ans et fut le premier chemin de fer construit par les Chinois. « Une autre époque », explique Li Yanbo, en charge de la supervision des travaux de la future « ligne olympique ».

En maquette, le futur tunnel amené à passer sous la Grande Muraille à Badaling

En maquette, le futur tunnel amené à passer sous la Grande Muraille à Badaling

Pour arriver à cette prouesse, les navettes olympiques, quittant Beijing, devront passer... sous la Grande Muraille ! « Nous utilisons une technique d・explosions à faible portée et très localisées (pour creuser ce tunnel) pour ne pas endommager le site », assure M. Li.

Chongli, en plein chantier, en attendant les J.O. d・hiver de 2022

Chongli, en plein chantier, en attendant les J.O. d・hiver de 2022

Un projet titanesque pour cette ligne de moins de 200km qui nécessite de creuser 15 tunnels dans les montagnes. Mise en service prévue pour fin 2019. 

Partager

Articles les plus lus